FANDOM


Le Peuple de Veldt Modifier

Venerable de l'arche

Vénérable de l'Arche

Institué par Lucas Veldt du clan des Sept, rassemble les érudits du Continent de la Dernière Lune. Au sein de l'Arche du Savoir, ils classent, compilent, archivent, étudient et enseignent. La plupart d'entre eux vivent et travaillent en la ville de Tanarisse, fondée par les Elfes il y a plusieurs centaines d'années de cela. Rares sont ceux qui sortent de ces murs, vouant leur vie au culte de l'érudition. Ce sont des hommes et des femmes de lettres, intellectuels, cartographes, conteurs, dessinateurs où écrivains... Détenteurs de secrets ancestraux, validant les découvertes, répertoriant les faits en toute impartialité, ils constituent une sorte de mémoire collective et sont les garants de l'unité et de la raison. Certains d'entre eux peuvent également se révéler d'habiles politiciens qui conseillent plus qu'ils n'ordonnent. Bien qu'ils n'aient officiellement qu'un rôle consultatif, la plupart des décisions qui régissent les contrés ne se prennent qu'en la présence d'érudits issue de l’arche. Le Peuple de Veldt s'articule autour d'une hiérarchie bien définie constituée de différents cercles. Avant d'atteindre le dernier cercle, celui des Vénérables, Ils doivent d'abord entrer dans le cercle des Etudiants, puis progresser vers celui des Apprentis, des Novices, des Artisans et des Sages.

- Article détaillé : Les Veldts et l'arche du savoir






Le peuple de Fioul Modifier

3 fiouls

Un groupe de Fiouls

Créé par Fioul, du Clan des Sept. Les représentants du Peuple de Fioul sont aussi appelés Engineurs. Ils sont les détenteurs de la technologie la plus avancée du Continent de la Dernière Lune, la technologie à vapeur qu'ils sont les seuls à maîtriser. Inventifs, obstinés, bricoleurs de génie, ils sont regroupés dans de gigantesques cités laboratoires, les célèbres Technoforges où ils oeuvrent à la découverte scientifique et aux différentes applications de la technologie à vapeur. Concepteur des imposants Convoyeurs, ces mastodontes de métal et de bois qui parcourent les Terres et transportent voyageurs et marchandises, ils sont appréciés pour leur capacités à réparer et concevoir. Mais, créateurs entêtés de machines parfois déroutantes qu'ils s'empressent de tester malgré les risques, ils peuvent être parfois considéré comme de dangereux farfelus irresponsables vouant un culte étrange à la vapeur. Cependant les Fiouls ne sont pas seulement des scientifiques. La plupart d'entre eux sont également des guerriers accomplis utilisant leur expérience du terrain et leur savoir à l'invention d'armes à vapeur et d'engins de guerre pour le moins surprenants et souvent décisifs lors d'affrontements massifs face à la Bête.

- Articles détaillés :

Le peuple de Kaltan Modifier

Kaltan

Arpenteurs Kaltans

Fondé par Kaltan, du Clan des Sept, ils sont aussi appelés les Gaiens. Peuple nomade vivant dans des campements éphémères, constitué de tribus ou de hordes itinérantes, il parcourent le Continent de la Dernière Lune sans relâche, exposés à la menace permanente de la Bête. Proches de la nature, "La Mère", qu'ils respectent et vénèrent, le Peuple de Kaltan est, de tous les Peuples, celui qui connaît le mieux le Continent. Leurs découvertes sont souvent d'un grand intérêt pour les érudits du Peuple de Veldt.

Peuple discret, farouche, difficilement abordable, préférant la quiétude des bois au tumulte des villes et des cités, les Gaiens sont de redoutables guerriers et des hommes de terrain confirmés qui n'apprécient que très moyennement la technologie à vapeur et l'ingénierie Fioul. Pourtant, très souvent, ils aident aux choix des futures routes qu'emprunteront les Convoyeurs grâce à leur connaissance des Terres. Très attachés aux valeurs ancestrales des différentes races qui le compose, le Peuple de Kaltan est certainement le plus complexe mais aussi le plus tolérant, et si son histoire est souvent faite de rumeurs et de légendes plus ou moins vérifiables, elle est fortement imprégnée d'un mysticisme troublant auquel les apparitions mystérieuses des "Enfants de la Mère" apportent un crédit indéniable.

- Articles détaillés :


Le peuple de Seeker Modifier

Soldat Seeker

Un Lieutenant Seeker

Fondé par Hans Seeker, du Clan des Sept, mort au combat. Pour certains ils représentent l'honneur et la vertu, pour d'autres, l'unique rempart face à la Bête et au chaos. Qu'ils soient paladins ou aventuriers, justiciers ou mercenaires, que leurs raisons soient nobles ou intéressées, tous ont choisis de se battre selon la charte Seeker et le respect de sa hiérarchie. C'est un Peuple fier et intègre, représentant la justice et l'autorité. Ils sont les seuls habilités à juger et à exécuter les sentences. Ils sont la loi et l'ordre et constituent la plus grande force armée du Continent de la Dernière Lune, également responsables de la stratégie militaire.

Guerriers puissants disséminés sur tout le Continent, ils sont l'armée des Peuples unis apportant leur soutient à tous ceux qui en ont besoin, sans distinction de Race ni de Peuple, sacrifiant leur vie à leurs convictions. Mais s'ils sont respectés pour leur abnégation et leurs hauts faits d'arme contre la Bête, leur attitude rigide et autoritaire, sans nuance, quelques fois même suicidaire, les rendent inquiétants voire menaçants pour les autres Peuples qui doivent se plier à leurs décisions souvent intransigeantes. Mis à part la Bête, fléau commun à tous les Peuples, les Seekers sont les plus farouches opposants des Mads qu'ils abhorrent et de nombreuses batailles sanglantes les ont opposés.

- Articles détaillés :





Le peuple de Syphéa Modifier

Créée et organisée par Syphéa, du Clan des Sept. De tous les Peuples, il est celui qui rassemble le plus grand nombre d'individus. Commerçants établis dans les villes citadelles à l'architecture mutante représentant la diversité des Races, dont la plus connue est Fertilis, marchands itinérants suivants les Convoyeurs, rudes agriculteurs des fermes communes qui cultivent et fournissent les vivres ou Prêtres Guérisseurs détenteurs des derniers secrets de la magie, le Peuple de Syphéa génère les richesses et organise les échanges commerciaux dont il a défini les règles et les usages. Les Syphéas ont également institués une monnaie commune aux Peuples du Continent de la Dernière Lune, la Piace, et, s'ils ne sont pas de grands guerriers rompus au maniement des armes, ils sont très souvent à l'origine de petits groupes d'aventuriers qu'ils dirigent habilement et conduisent dans des quêtes parfois dangereuses mais forts rentables. C'est un Peuple organisé, particulièrement sociable, riche et fédérateur, festif et insouciant en apparence mais parfaitement impliqué dans la lutte contre la Bête notamment grâce aux prêtres guérisseurs qui prodigues les soins efficacement. Le Peuple de Syphéa n'est pas composé de Caste, mais de métiers.

- Article détaillé : Les métiers du peuple Syphéa, les Décans de la hanse et les guildes marchandes

Le peuple de Mad Modifier

Légionnaire Mad

Un Légionnaire Mad

Inspiré de Mad, du clan des Sept. Parce qu'il pensait que les Humains devaient en priorité protéger ceux de leur race face à la Bête, Mad renonça à s'allier aux autres Peuples et à faire partie de l'unification qu'il jugeait inefficace et stérile. Il est a noter que Mad lui même semble avoir disparu du Continent et son absence à la tête de son Peuple a favorisé l'émergence des Sorciers de Mad qui ont pris le pouvoir. Esseulé, le Peuple de Mad a ensuite dérivé vers une idéologie extrémiste, prônant la supériorité de la race humaine sur les autres races qu'ils considèrent inutiles et nuisibles, et leurs exactions ne se comptent plus. Pillards, bandits de grands chemins, guerriers farouches et cruels, ils ont infiltrés les autres Peuples, répandant la mort et le mensonge, cherchant à conquérir de nouveaux adeptes, ou se sont organisés en armées puissantes et dévastatrices, les légions de Mad, qui sillonnent le Continent en faisant planer une ombre de terreur. Peuple redoutable uniquement composé d'Humains qui a pour seul but la souveraineté de la race humaine, honni et craint, les Mads se complaisent dans une sorte de chaos anarchique, bravant l'autorité des Seekers dont ils sont les plus terribles adversaires; et restent seuls face à la Bête, subissant de lourdes pertes qui les fanatisent d'autant. Les Mads auraient une vaste Cité, Laurine, l'Antre du Loup, qui n'a jamais été trouvé et certaines rumeurs prétendent qu'elle se déplace selon le bon vouloir de Mad lui même.


- Article détaillé : Les castes du peuple Mad














Le peuple de Roovdark Modifier

Rassemblés par RoovDark, du Clan des Sept. De tous les Peuples, il est le plus mystérieux, le plus méconnu, et le seul auquel on appartient contre sa volonté, sans l'avoir choisi, comme un héritage maléfique... Si les premiers RoovDarks sont des descendants directs du fondateur de leur Peuple, d'autres, progénitures issues de femelles enceintes contaminées dans leurs derniers jours de grossesses, les ont rejoints. Ils sont peu nombreux et dans leurs veines coulent un sang noir vicié par celui de la Bête. Ils ont en eux une partie des gênes du fléau qui leur a été transmise par leurs parents, comme un mal héréditaire. Des mutants qui ressentent la Bête au plus profond d'eux même, dans leurs viscères, comme un double malfaisant, une ombre diabolique qui les ronge ou les enivre. Partagés entre la folie et la raison, entre leur race d'origine et la Bête, entre l'ignominie de leur état et l'ivresse de la puissance qu'elle procure, ils vivent à l'écart des autres races, au bord de la démence, luttant en permanence contre le désespoir de leur intégrité psychique perdue à jamais et l'appel de la créature qui est tapie en eux et qui hurle. Et quand la Bête est proche d'eux, alors le cauchemar devient réalité. Ils la ressentent douloureusement et voient à travers ses yeux, ne font plus qu'un avec elle, fusion atroce et irrésistible de la vie et de la mort, à la fois terrifiés de sa proximité mentale et attirés par sa bestialité primaire. Considérés par les autres Peuples comme dangereux, étranges, insaisissables, ou objets de toutes les curiosités, il n'existe aucune Caste RoovDark. Si certains de ces "sangs noirs" parviennent à dissimuler leur état pour mieux se fondre dans la société, La plupart pourtant ont choisis de vivre à l'écart ou de servir en tant que "sentinelle" annonciatrice de la venue de la Bête, louant leurs services au plus offrant ou s'engageant dans la lutte contre le fléau aux côtés des Seekers, réussissant aux prix d'efforts considérables à canaliser et à dominer le monstre qui sommeille en eux. Redoutables guerriers aux prises avec des accès de violence difficilement réfrénés, ils symbolisent la malédiction qui frappe le Continent de la Dernière Lune. Certains, plus faibles moralement et las de se battre avec une partie d'eux même, ont définitivement abandonné leur humanité pour servir la Bête. Ce sont les "esclaves de la Bête".

- Article détaillé : Les Roovdarks et les Grouilloirs


Plan du site : Accueil | Encyclopédie Derniere Lune | les peuples | les races | les Sept | Géographie

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard