FANDOM


Les actions Mads Modifier

Bien que déclarés hors-la-loi, les Mads représente une fraction non-négligeable de la population de la région kapolienne.

Non-négligeable par leur nombre mais surtout par leurs actions.

Dans les premier temps, après avoir été déclaré hors-la-loi, les Mads furent traqué par la Force d’Intervention pour élimination. Devant la défaite suite à ce choc frontal, et leur nombre diminuant, les Mads durent changer de stratégie.

Ils choisirent donc de se cacher, et d’infiltrer la ville discrètement. Dès lors, leur traque devint plus difficile.

Les divers interrogatoires sur les prisonniers pratiqués en ville nous ont appris quelques informations sur les activités Mads.

A l’ouest de Warmo-Kapolis se trouve une zone calcaire percée de grottes. Le réseau karstique contient aussi bien des petits trous que des réseaux de plusieurs kilomètres. Les Mads s’en servent comme refuge. Ils restent ainsi cachés des kapoliens mais aussi de la Bête. Les entrées des grottes habitées sont soigneusement camouflées.

Les Mads sont infiltrés partout en ville, dans tous les peuples. Ils rapportent ainsi les informations qui peuvent servir leurs intérêts.

Leurs objectifs principaux étant de survivre en parasitant la ville, et de nuire au maximum à ceux qui les ont rejetés.

Les attaques de convois peuvent arriver, mais sur les convoyeurs légers uniquement, tel que le TLTT, il est hors de question d’attaquer ce bastion roulant qu’est l’Adenos.

La plupart des ressources alimentaires sont prélevées directement chez les paysans des Collectivités Agricoles Communes Kapoliennes. N’ayant pas forcément les moyens pour se payer la protection de l’armée, beaucoup d’exploitations sont peu ou pas protégées. Et les Mads connaissent parfaitement tous ces points faibles. Ils se servent donc soit directement dans les réserves, soit en attaquant le pauvre fermier Syphéa qui transporte sa production dans sa charrette. En général il est laissé en vie (il faut bien qu’il continue à produire pour être de nouveau volé…).

Les Mads pratiquent également un travail de sape du moral des habitants. Soit par des graffitis sur des habitations, des animaux égorgés portant un message ("Nous n’oublions pas", "Les Mads sont toujours là", "Vous n’êtes pas en sécurité", "Vous serez le prochain"…), ou d’autres joyeusetés de ce genre.

Actions immédiatement contré par la propagande kapolienne qui assure que les fauteurs de trouble ont été arrêtée, ou bien en augmentant les patrouilles militaires pour rassurer le citadin sur sa sécurité.

La Main Bleue Modifier

La Main Bleue.jpg

Affiche encourageant la délation des Mads

Tatouage Main Bleue.JPG

Un tatouage Mad

Bien que tous les Mads soient en communication entre les différents sous-groupe, il existe un groupe particulier nommé la Main Bleue. Très peu d’informations existent sur ce groupe, car ses membres préfèrent se suicider une fois capturés que de parler.

Leurs caractéristiques sont des marques à la peinture bleue indélébile sur leur main droite ou gauche. Les dessins fait de courbes ou de lignes changent d’un individu à l’autre. Ils portent donc des gants en ville sans quoi ils se feraient tomber dessus.

On sait néanmoins que ce sont les plus extrémiste. Ils souhaitent faire tomber la ville, quitte à tout faire pour qu’elle se fasse dévorer par la Bête.

Laissant aux autres Mads le petit travail de pillage, ils s’infiltrent en ville et commettent leurs méfaits. Ils sabotent souvent tout ce qu’ils jugent primordial au fonctionnement de la ville. On les tient pour responsable de certain gros accidents dans des laboratoires, du sabotage de l’Overcraft lors de son test inaugural (ce qui lui valu un renvoi à l’Engineer Hab), voire du sabotage des murailles…

Ils n’hésitent pas à faire des tentatives d’assassinat sur des personnalités assez importantes. Tuer un tavernier n’a aucun impact, mais quel effet si ils parvennaient à tuer le Capitaine Alplack, chef de leurs persécuteurs, ou bien un des Sièges.

Il arrive que certain assassinat réussissent sur des personnalité secondaire (certains exploitants ou marchands assez importants), mais jamais sur les hautes figures qui sont sur-protégées. Le kamikaze se fait stopper de justesse et est emprisonné, puis il se suicide souvent avec une capsule de cyanure (que les Mads se fournissent en ville). Une seule fois cela a réussi. Cela remonte à quelques années. Un Mads de la Main Bleue particulièrement doué arriva à tuer un Siège nommé Bioug Hyneraus, Maître Ingénieur, avant de se trancher lui-même la gorge devant l’assistance qui accourait.

Cet accident força au renforcement de la sécurité des Sièges. La victime n’ayant aucune famille, un jeune ingénieur prometteur nommé Bran Laforge fut choisi pour lui succéder.







Retour au portail Warmo-Kapolis


Plan du site : Accueil | Encyclopédie Derniere Lune | les peuples | les races | les Sept | Géographie

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard